Revue de presse – Estiv’Oc 2015

 ARTICLE DE LA DÉPÊCHE DU 16/08/2015

 » Le bon bilan d’Estiv’Oc 

Pour sa première, le festival occitan Estiv’Oc a connu un large succès. Vendredi, tout a débuté à Lalbenque avec un marché nocturne au son des musiques du Quercy. Autour de l’église, les visiteurs ont pu apprécier les produits des producteurs locaux. Le repas fut partagé par 600 convives.

Le lendemain matin, malgré la pluie, les Grillons quercynois ont su animer le marché hebdomadaire. Le conteur Pèire Boissière a dû renoncer à la balade dans le village et l’auditoire s’est replié à l’office de tourisme, ouvert gentiment par les responsables. Le conteur a alors pu révéler les secrets des lieux du village.
En fin de journée, sous la halle, place à la projection de «Perdut», un documentaire de témoignages sur le vécu et le parler occitan. Sylvie Aymard, directrice de l’école maternelle publique, a témoigné de l’importance de sa démarche auprès des tout-petits. Le soir, ce sont plus de 120 personnes qui se sont retrouvées à Saint-Hilaire où Jean-Claude Portal et Sem de Caors avec Rémi Geffroy se sont produits, avec au programme polka, bourrée ou mazurka

Dimanche matin, les marcheurs encadrés par l’Association les Mille-Pattes se sont lancés sur les chemins malgré la pluie.

À St-Hilaire, se déroulait à l’église l’hommage à l’abbé Jules Cubaynes, en présence de M.Lassaque de l’Institut d’études occitanes du Lot. L’abbé Pénavaire a célébré la messe en occitan. Il a su trouver les mots justes pour dire l’attachement qu’il porte au chanoine Cubaynes, maître de la littérature occitane. Puis les musiciens ont interprété «Se Canto» repris par l’assemblée.

Ainsi s’est conclu le premier Estiv’Oc. Les Amis de Lalbenque peuvent être félicités et ont été largement rejoints par des bénévoles dévoués et de nombreux soutiens. Quant à l’édition 2016, elle se prépare déjà ! «